Jacques L. Archambault, LL.L. CRHA 
(514) 736-0707 ext.2
JLA@archambaultavocats.com

Admis au Barreau du Québec en 1975, Me Archambault est avocat patronal, membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés et ex-Président du Comité Inter-Entreprises du Montréal Métropolitain (CIEMM).

Dans le cadre de sa pratique concentrée en droit du travail et en santé et sécurité du travail (DTE-SST), Me Archambault s'intéresse principalement à l’optimisation des cotisations CNESST des clients du cabinet, ainsi qu’à l’optimisation des activités de prévention et de gestion médico-légale des lésions professionnelles des employeurs qu’il représente, comme moyen d’y parvenir.

Il siège au Comité de formation permanente du Barreau du Québec, au Comité Consultatif du Conseil du Patronat du Québec (le «CPQ» ) en matière de santé et sécurité du travail, ainsi qu’au Comité de suivi des travaux législatifs et règlementaires en matière de réparation (3.73) de la Commission des normes, de l'équité et de la santé et sécurité du travail (CNESST). Jusqu’à la fondation de son cabinet en 2004, Me Archambault siégeait également au Conseil d’administration, au Bureau des gouverneurs ainsi qu’au Comité Exécutif du CPQ (le CPQ représente les employeurs de 65% de la main d’œuvre du Québec).

Comptant plus de 30 ans de pratique en droit du travail et santé et sécurité du travail, Me Archambault contribue depuis 1989 à l’évolution de la législation en matière de santé et sécurité du travail à titre d’expert et de porte-parole des employeurs du Québec, ainsi mandaté par le Conseil du patronat du Québec (CPQ).

Il a notamment participé à la mise en place des Phases 1 et 2 de la réforme des modes de Tarification de la CNESST élaborée de 1989 à 1999, à la déjudiciarisation des processus d’appel en matière de santé et sécurité au travail ayant mené à la création de la Commission des lésions professionnelles (CLP) et à l’élaboration du cadre législatif des Mutuelles de prévention et du Règlement sur l’utilisation de l’expérience. Ce dernier règlement régit les conséquences des transactions corporatives sur les cotisations CNESST des employeurs du Québec.

Me Archambault représente toutes tailles d’entreprises dont plusieurs des plus grands employeurs du Québec en matière de droit du travail et de questions impliquant la CNESST.

Depuis 2003 il figure parmi les « Leading Practioners » du répertoire juridique Lexpert et, depuis 2006, le répertoire juridique Lexis Nexis - Martindale Hubbell lui attribue la cote « Very High rating in both Legal Ability and Ethical Standards ».

Depuis 2006, l'organisme de référence Best Lawyers le présente parmi les « Best Lawyers in Canada » et, en 2012, il fut nommé par ses pairs « Best Lawyers' 2012 Workers' Compensation Lawyer of the Year » 

En 2013 Acquisition International nommait le cabinet Archambault avocats « Health and Safety Law Firm of the year » et en 2016, on lui attribuait le Global Law Experts' « Workers' Compensation Law Firm of the Year - Canada ».