Marc Décarie, LL.L.
(514) 736-0707 ext.6

Admis au Barreau du Québec en 1985, Marc Décarie a obtenu une licence en droit de l'Université d'Ottawa et se spécialise en gestion des lésions professionnelles et de l'invalidité depuis 1987.

En tant que membre des ressources spécialisées de notre cabinet, M. Décarie fournit des services-conseils en matière de Gestion globale de l'invalidité et des lésions professionnelles, tant en usine que devant les diverses instances administratives en santé et sécurité du travail. Son champ d'expertise couvre les volets de la Prévention, de la Réparation et du Financement CNESST.

Il collabore depuis 2004 à titre d'arrêtiste avec la Société québécoise d'information juridique (SOQUIJ) pour laquelle il participe depuis longtemps à la mise à jour de la jurisprudence de l’ancienne Commission des lésions professionnelles (CLP) et maintenant du Tribunal administratif du travail (TAT).

Il a œuvré à titre de Directeur des relations du travail et de la santé et sécurité du travail chez Aliments Ultima inc. (Yoplait), où il était chargé de la négociation et de l'application de quatre (4) conventions collectives, de même que de la gestion de l'ensemble de la santé-sécurité dans les divers sites de l'entreprise au Québec et au Canada.

Il a œuvré à titre de conseiller en santé-sécurité pour une firme internationale de consultation en avantages sociaux, où il a collaboré avec plusieurs entreprises au Québec et ailleurs au Canada dans les secteurs, notamment, de l'automobile et du transport aérien. Il a alors été impliqué dans l'élaboration des premières Mutuelles de prévention.

Il a aussi assumé les fonctions de Directeur – services techniques – santé et sécurité du travail au Conseil du Patronat du Québec (CPQ). Il agissait alors à titre de conseiller auprès des membres patronaux du Conseil d'administration de la CNESST et il a siégé comme négociateur sur de nombreux comités législatifs et réglementaires. Il a été responsable de l'équipe de négociation patronale lors de la Phase II de la réforme de la tarification, de même que lors du « Projet de déjudiciarisation » des instances décisionnelles et des tribunaux administratifs compétents en matière santé et sécurité du travail. Il a enfin été membre du Conseil scientifique de l'Institut de recherche en santé et sécurité du travail du Québec (IRSST).

Auparavant, M. Décarie pratiquait comme procureur patronal et conseiller en santé-sécurité dans un grand cabinet d'avocats de Montréal où il assistait ses clients en matière de gestion des réclamations pour lésions professionnelles et les représentait devant les divers tribunaux administratifs et judiciaires.